Le préjudice d’anxiété étendu à toutes les substances toxiques


Historique ! Le 11 septembre, la Cour de cassation a admis que les salariés exposés à n’importe quelle substance toxique (et plus seulement l’amiante) ayant des effets graves sur la santé peuvent demander l’indemnisation du préjudice d’anxiété. Un article de la revue Santé & Travail.



 

 

<< Retour page précédente

Copyright © 2015 La CGT